Dernière mise à jour: 28. octobre 2022

Nos critères de choix

16Produits analysés

27Heures investies

10Études prises en compte

79Commentaires collectés

Bienvenue sur notre grand test de terreau 2023. Nous présentons ici toutes les variétés de terreau que nous avons testées en détail. Nous avons compilé des informations de fond détaillées et ajouté un résumé des avis des clients sur le Web.

Nous aimerions faciliter ta décision d’achat et t’aider à trouver le meilleur terreau pour toi.

Tu trouveras aussi des réponses aux questions fréquemment posées dans notre guide. Si elles sont disponibles, nous proposons également des vidéos de test intéressantes. En outre, tu trouveras sur cette page des informations importantes dont tu dois tenir compte lorsque tu achètes du terreau.

Contenu




Sommaire

  • Le terreau est un substrat produit industriellement pour la croissance rapide et saine des plantes.
  • Le sol est généralement composé d’ingrédients organiques tels que de la chaux, de la tourbe ou du compost.
  • Le terreau est généralement disponible prêt à l’emploi et fournit un engrais de départ pour les plantes en croissance qui dure quelques semaines.

Test du sol de rempotage : notre sélection des meilleurs produits

Guide : Questions à se poser avant d’acheter du terreau

À quoi sert le terreau ?

Le terreau classique ne fournit généralement pas les ingrédients et la structure nécessaires pour que les plantes prospèrent à long terme. En plus de la lumière, de la chaleur et de l’eau, les plantes ont également besoin d’un sol riche en nutriments et de qualité.

Le terreau est donc une aide parfaite pour la plantation. Cependant, le terreau classique est différent du terreau de culture. Ce dernier est mélangé particulièrement finement et seuls quelques engrais sont ajoutés, ce qui profite aux semis et aux jeunes pousses.

Le terreau, quant à lui, est le bon choix pour les plantes qui doivent être rempotées. Le terreau est conçu comme un engrais pour les premiers soins des plantes ; après un certain temps, il faut les ré-fertiliser. Pour cela, il existe aussi des engrais naturels comme la farine de roche primaire.

Contrairement à son nom, le terreau ne convient pas seulement aux fleurs. Le terreau est aussi souvent appelé terreau universel et convient à la plupart des plantes en pot, d’intérieur, en bac et de balcon.

Le succès d’un jardinier dépend en grande partie du bon terreau. (Source de l’image : pixabay.com/ Hans)

Le terreau est un substrat riche en humus. Il est utilisé pour la croissance rapide et saine des plantes et leur fournit les nutriments nécessaires.

Comment le terreau est-il fabriqué ?

Le terreau est un produit fabriqué industriellement. C’est un substrat riche en humus qui contient de la chaux, de la tourbe, des engrais et divers additifs. On peut aussi ajouter des fibres de bois, de l’écorce ou du compost.

La tourbe est déjà remplacée dans de nombreux cas, car sa décomposition est nuisible à l’écosystème. Il y a aussi du terreau fabriqué à partir de matériaux recyclés. Le terreau peut aussi être mélangé à du sable, ce qui le rend particulièrement adapté comme substrat pour les plantes aimant la sécheresse. Il existe aussi des mélanges spécialement conçus pour les cactus.

De quoi est fait le terreau ?

Le terreau se compose principalement de composants organiques, souvent du compost, de l’humus ou de la tourbe. D’autres ingrédients tels que des minéraux argileux, du sable de quartz ou de la perlite sont également ajoutés.

La chaux est utilisée pour réguler le pH et une certaine quantité d’engrais permet aux plantes de recevoir des nutriments. Une valeur de pH inférieure à 6,5 signifie que le sol est acide, certaines plantes en ont besoin. Avec une valeur de pH comprise entre 6,5 et 7,5, un sol est dit neutre. A partir de 7.5 et plus alcalin.

Quelle quantité de terreau dois-je acheter ?

Le terreau est généralement disponible en sacs de 5 à 50 litres. Selon la quantité de terre dont tu as besoin, tu dois faire ton choix en tenant compte de la durabilité de la terre.

Combien coûte le terreau ?

Un litre de terreau peut coûter entre 1,50 € et 10 €. Le prix n’est pas forcément en corrélation avec la qualité.

Quelles sont les alternatives au terreau ?

Comme alternative au terreau, tu peux aussi utiliser des granulés pour plantes. C’est un produit inorganique qui empêche la formation de moisissures, stocke l’eau plus longtemps, nécessite moins de rempotage et permet aux plantes de pousser vigoureusement.

Type de sol propriétés
Terreau Capacité en eau, capacité en air, exempt de parasites, de pathogènes et de graines de mauvaises herbes, teneur élevée en nutriments, valeur pH
Granulés pour plantes Inorganique, large gamme de produits, capacité de rétention d’eau, teneur élevée en nutriments, rend les plantes plus vigoureuses, résiste aux moisissures et aux parasites, nécessite rarement un rempotage
Terreau de coco Écologique, capacité de rétention d’eau, résistance aux moisissures, apport de nutriments minéraux, donne de l’oxygène aux plantes, haute perméabilité à l’air, pas de métaux lourds

Une autre alternative qui devient de plus en plus populaire est la terre de coco. C’est une matière première renouvelable qui ne contient pas de métaux lourds. La terre de coco a également de bonnes propriétés de rétention d’eau et réduit le besoin d’arrosage. Les fibres de coco elles-mêmes peuvent aussi être utilisées comme une couverture protectrice contre les mauvaises herbes.

Décision : Quels sont les types de terreau et lequel te convient le mieux ?

On distingue les types de terreau suivants :

  • Terreau non fertilisé
  • Terreau fertilisé
  • Terreau avec tourbe
  • Terreau sans tourbe
  • Terreau d’empotage

Nous aimerions t’aider avec la section suivante pour faciliter ta décision afin que tu achètes le terreau qui te convient le mieux.

Quelles sont les caractéristiques du terreau non fertilisé et quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Le terreau non fertilisé peut être particulièrement utile si tu veux mélanger ton propre sol et contrôler ce qui se trouve dans ton sol et la quantité d’engrais ajoutée.

Avantages
  • La quantité d’engrais peut être déterminée soi-même
  • Peut aussi être utilisé comme terre de jardin
  • Pureté
Inconvénients
  • Ne contient pas de nutriments
  • L’efficacité doit d’abord être créée

Qu’est-ce qui distingue le terreau fertilisé et quels sont ses avantages et inconvénients ?

Le terreau fertilisé offre un paquet de départ sans problème pour la culture des plantes. La plupart des nutriments et des engrais favorisant la croissance ont déjà été ajoutés. Il existe des variantes appropriées pour les espèces végétales respectives.

Avantages
  • Teneur en nutriments adaptée aux besoins des plantes
  • Ingrédients de haute qualité
Inconvénients
  • Les substances indésirables peuvent être contenues
  • Plutôt inadapté pour les arbres et les arbustes

Quels sont les avantages et les inconvénients du terreau avec de la tourbe ?

Le terreau avec de la tourbe est devenu connu dans de nombreuses bouches comme n’étant plus recommandé à l’achat. La raison en est l’extraction de la tourbe, nuisible à l’environnement, qui consiste à assécher les landes, ce qui détruit irrémédiablement l’habitat de nombreuses espèces animales et végétales.

Mais le terreau tourbeux présente aussi des inconvénients au niveau de l’application. Par exemple, la tourbe acidifie le sol, ce qui signifie qu’il faut à nouveau ajouter des nutriments. Tu dois aussi arroser ce sol plus souvent, car la tourbe a un effet desséchant. Cela est facilité par les systèmes d’arrosage automatique.

Même si le sol tourbeux est étiqueté comme étant à faible teneur en tourbe ou à teneur réduite en tourbe, la teneur en tourbe peut être très élevée, ce n’est donc pas une alternative si tu veux t’assurer que ton jardin est sans tourbe.

Avantages
  • Très propice à la croissance, absorbe beaucoup d’eau
  • Bon pour les plantes qui préfèrent les sols acides
  • Bon pour les plantes qui aiment le calcaire
Inconvénients
  • L’extraction est nuisible à l’environnement
  • Rend peu d’eau
  • Assèche le sol
  • Acidité élevée
  • Nécessite d’être re-limité dans les cas

Les écologistes déconseillent les terreaux à base de tourbe, car l’extraction de la tourbe se fait au détriment des tourbières, qui fournissent à leur tour des habitats précieux pour les animaux et les plantes.

Qu’est-ce qui distingue le terreau sans tourbe et quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Le terreau sans tourbe est maintenant disponible partout. La tourbe est remplacée par de l’humus d’écorce, du compost ou de la noix de coco et des fibres de bois. Ces substances sont également très favorables à la croissance et respectueuses de l’environnement.

Avantages
  • Respectueux de l’environnement
  • Résultat de croissance tout aussi bon
  • Pas de chaulage
Inconvénients
  • Engrais supplémentaire pour les plantes qui ont besoin d’une forte acidité
  • Les nutriments se décomposent plus rapidement
  • Absorption d’eau moindre

Qu’est-ce qui distingue le sol de culture et quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

On peut distinguer le terreau de culture du terreau classique. Il est très finement mélangé et seules de petites quantités d’engrais sont ajoutées. Comme les semis et les pousses sont très sensibles, le terreau est le mieux adapté à cet effet.

Elle est généralement composée principalement d’humus et de sable. Cette terre n’est pas seulement moins chère à l’achat, elle est aussi plus aérée et plus meuble, peut stocker beaucoup d’eau et fournit ainsi aux plantes suffisamment d’humidité et d’oxygène.

Conseil : Tu peux aussi utiliser une lampe à plantes en plus du terreau pour faire pousser tes plantes plus rapidement.

Avantages
  • Peu d’engrais
  • Optimal pour les semis et les jeunes pousses
  • Peu coûteux
Inconvénients
  • Peu d’engrais
  • Ne convient pas aux plantes qui ont besoin de beaucoup d’éléments nutritifs

Critères d’achat : Tu peux comparer et évaluer le terreau en fonction des facteurs suivants

Avantages

Si tu veux utiliser du terreau pour des plantes de balcon ou de conteneur, tu as besoin d’un engrais pour fleurs particulièrement bon qui fournit aux plantes suffisamment de nutriments malgré le fait qu’elles poussent dans un petit espace.

Pour les plantes d’intérieur, de balcon et de jardin, un terreau qui retient l’eau est avantageux. Les herbes aromatiques, en revanche, se développent mieux dans un sol plutôt pauvre en nutriments. Il y a aussi des plantes qui ne supportent pas le calcaire, comme les rhododendrons, pour lesquelles les sols tourbeux sans calcaire avec un faible pH offrent des avantages.

Le terreau n’aide pas seulement les fleurs à prospérer. Il constitue une bonne base nutritive pour de nombreuses plantes, à part les arbres et les arbustes. (Source de l’image : pixabay.com/ congerdesign)

Coût

Plus le terreau est cher, plus son usage est spécialisé. Un sac de 20l peut coûter entre 1,50 et 10 euros. Le prix n’est pas forcément synonyme de qualité, mais une bonne terre a son prix.

Quantités

La quantité fait référence au volume et non au poids. Un m³ de terreau pèse environ 400-500 kg. En même temps, 1m³ correspond à 1000 litres. Le terreau est généralement disponible en quantités de 5 à 50 litres.

Étiquetage

Certains terreaux sont étiquetés avec le sceau RAL de l’Association pour la qualité des substrats ou avec une référence à l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL). C’est en tout cas une indication de la qualité. Un sol organique n’est pas forcément synonyme de bonne qualité, et n’indique pas toujours un respect de l’environnement.

Ingrédients

Le terreau que tu préfères doit contenir suffisamment de nutriments tels que du phosphore, du potassium ou de l’azote. Si tu te soucies du respect de l’environnement, tu dois éviter la tourbe dans ton terreau.

Faits intéressants sur le terreau d’empotage

Quelle est la durée de conservation du terreau ?

Le terreau peut être utilisé jusqu’à six mois, à condition que l’emballage soit bien fermé. Mais après cela, les nutriments importants ont déjà été décomposés.
Avec un sol organique contenant du compost, les nutriments se décomposent plus tôt.

Comment puis-je stocker le terreau ?

Le terreau dans son emballage doit être protégé des intempéries, comme le soleil ou la pluie, et stocké dans un endroit frais et sec. Les nutriments peuvent être perdus si le terreau est chauffé à plus de 30°.

Où dois-je jeter le terreau ?

En principe, tu ne dois pas considérer le “vieux” terreau comme un déchet, car tu peux le réutiliser dans le jardin d’autres façons. Tu peux composter le terreau épuisé ou l’ajouter à la terre de ton jardin, ce qui augmente la rétention d’humus. Par exemple, le vieux terreau peut être utilisé pour le paillage, le buttage, l’isolation, ou tu peux le stocker temporairement, et tu pourras certainement l’utiliser à d’autres fins à un moment donné.

Que dois-je faire si mon terreau devient moisi ?

Tu dois retirer complètement la terre moisie et la jeter dans les ordures ménagères. La plante elle-même doit aussi être nettoyée. Pour ce faire, retire les mottes de terre au niveau des racines et rince les feuilles et les racines à l’eau tiède.

Tu peux ensuite remplir le pot avec du substrat frais. On dit aussi que l’huile d’arbre à thé dans l’eau ou le fait de saupoudrer le sol de charbon actif ou de cannelle est efficace contre les moisissures. La raison de la moisissure est toujours une trop grande humidité dans le sol.

Si une plante est touchée par la moisissure, tu dois l’enlever, y compris les racines. (Source de l’image : pixabay.com/ Free-Photos)

Comment débarrasser le terreau des parasites ?

Les produits phytosanitaires sont particulièrement efficaces dans la lutte contre les moustiques et les mouches. Tu peux les acheter sous forme de sprays, de liquides ou de granulés. On peut aussi installer des pièges électroniques ou des appâts avec des couches adhésives.

Pour prévenir les infestations de parasites, tu dois garder un œil sur le taux d’humidité de ton sol, car les infestations sont particulièrement probables en cas d’humidité excessive. Une fertilisation régulière et les besoins en nutriments appropriés du sol des plantes respectives jouent également un rôle majeur dans la défense contre les parasites.

Pourquoi les chiens mangent-ils du terreau ?

Il n’est pas rare de surprendre des chiens en train de manger de la terre. Si ton chien fait cela, il se peut qu’il manque d’enzymes digestives ou que la microflore de l’intestin soit altérée. Cela peut être le résultat d’une alimentation déséquilibrée ou d’un changement de régime alimentaire.

Les antibiotiques ou les traitements vermifuges peuvent également réduire la diversité de la flore intestinale. Le chien essaie alors de compenser cela en ingérant de la terre, parfois aussi des excréments. Si tu veux t’en tenir aux remèdes maison, tu peux donner à ton chien plus de fibres, du gel d’aloe vera ou la célèbre boue curative.

En attendant, il existe sur le marché des produits spécialement conçus pour remettre de l’ordre dans la flore intestinale de ton chien. Les remèdes homéopathiques tels que les fleurs de Bach ou les sels de Schüssler sont également réputés pour leur efficacité.

À quelle fréquence dois-je changer mon terreau ?

Pour être sûr, le terreau des plantes en pot et des plantes de balcon doit être changé une fois par an, mais au plus tard tous les deux ans, il doit être remplacé par du terreau frais.

Comment et quand dois-je fertiliser le terreau ?

Le terreau est souvent très peu fertilisé ou tu as peut-être même acheté la variété non fertilisée. Le terreau contient généralement un engrais de démarrage qui dure jusqu’à huit semaines. Si tu utilises le sol pour les plantes d’intérieur et les plantes de balcon, tu dois le fertiliser après quatre à six semaines.

Tu dois accorder une attention particulière aux engrais azotés et au fait qu’ils peuvent être utilisés à long terme. Il existe, par exemple, des engrais de dépôt qui ne libèrent l’engrais qu’au fil du temps, ne sont pas lessivés aussi rapidement et réduisent le risque de surfertilisation.

Tu peux aussi utiliser ton propre compost pour fertiliser ou ajouter un engrais à l’eau que tu verses.
L’emballage du terreau doit indiquer la quantité d’engrais incluse.

Le tableau suivant te donne un aperçu de l’étiquetage :

étiquetage quantité d’engrais convenance
Type 0 Pas d’engrais Graines sensibles
Type P Peu d’engrais Semis de graines, boutures, repiquage de jeunes plants
Type T Riche en nutriments Bacs et plantes plus grandes

Est-ce que je peux faire du terreau moi-même ?

Oui, tu peux faire ton propre terreau relativement facilement. Tu dois mélanger du compost, du charbon de bois et des micro-organismes. Tu dois préparer le mélange de la fin du printemps à la fin de l’été, lorsque la température ne descend pas en dessous de 15 degrés.

Tu peux utiliser du compost qui a déjà pourri, mais il doit être exempt de maladies et de parasites. Tu as aussi besoin d’un grand récipient qui peut être fermé hermétiquement.

Le compost seul ne peut pas remplacer un terreau de qualité. Comme le compost agit comme un engrais, une utilisation excessive peut aussi entraîner une suralimentation du sol. La terre peut être mélangée à du compost dans un rapport de 2:1.

Une variante pour fabriquer ton propre terreau consiste à remplir le récipient aux 2/3 avec du compost et à saupoudrer de la poussière de pierre comme composant minéral entre chaque couche. Il est également conseillé d’ajouter au mélange une proportion de 10 pour cent de charbon de bois sans polluant.

Le terreau fait maison peut être optimisé avec des micro-organismes ; ces produits EM sont disponibles dans les magasins d’alimentation biologique, par exemple. Maintenant, mélange bien le tout, ferme la boîte hermétiquement et laisse reposer pendant 2 semaines.

Ensuite, tu dois choisir une zone du jardin qui a de la terre naturelle, puis l’ameublir un peu, étaler le mélange et recouvrir à nouveau le tout de terre de jardin.

Recouvre ensuite la zone avec une bâche en plastique et pèse-la avec des pierres. Ensuite, tu peux laisser le sol nutritif se reposer pendant environ six mois (de préférence pendant l’hiver) et au printemps, tu peux refaire le gazon et commencer à semer.

Un autre produit recommandé pour l’ajout est le substrat en fibre de coco, qui est dit être particulièrement adapté à la culture de jeunes plantes à partir de graines ou de boutures et améliore la perméabilité de l’eau et de l’air.

Image source : unsplash.com / Krystina Rogers

Revues