Parmi les évolutions majeures de l’humanité : dominer le feu, fut une véritable révolution pour l’Homme. Il est étrange de constater, que l’une des préoccupations premières de notre ère moderne demeure similaire, en référence à notre quête de contrôle de la chaleur. Notamment dans le vaste domaine de l’informatique, en réponse à la surchauffe des dispositifs électroniques. En effet, certains des composants principaux de nos ordinateurs, telle que l’unité centrale de traitement (UCT), sont source de chaleur, de par leur simple état de fonctionnement. Carte graphique ou processeur : les fondamentaux d’un ordinateur ont un besoin vital de pâte thermique pour survivre à la chaleur.

Le souci majeur encontré avec ce type de composant est l’excès de chaleur libéré lors d’un état de marche prolongé, soit un phénomène de surchauffe, qui peut impacter, et nuire à votre matériel. Fort heureusement, la pâte thermique vient au secours des processeurs, comme principal élément vecteur de refroidissement. Souvent méconnue du grand public, elle est pourtant essentielle au maintien de nos équipements. Caractéristiques, utilisation, mode d’application ou critères de sélection : bref, nous vous dirons tout sur la pâte thermique, de A à Z. 

En Bref

  • Pour un choix de pâte thermique avisé, l’aspect fondamental à considérer est la conductivité. En effet, la pâte thermique à particules métalliques, par exemple, est fortement plébiscitée, mais agit en parallèle comme conducteur d’électricité, ce qui peut la rendre inadaptée à l’usage escompté.
  • Facteur à prendre également en considération : la quantité de pâte thermique nécessaire. Différentes tailles de seringues, et contenances, s’offrent à vous. Optez de préférence pour les formats proches de vos besoins, et privilégiez les kits à usage unique. La quantité de pâte utile par utilisation, est en général infime. Priorité aux petits formats, ou à l’utilisation rapide des excédents, au risque de les voir se détériorer rapidement .
  • Le critère d’achat numéro un, lors de la sélection de votre modèle de pâte thermique, est incontestablement le matériau. Silicone, céramique, métallique ou métal liquide : en fonction du type de pâte choisie, les facteurs de conductivité, sécurité et budget, seront amenés à varier.

Notre sélection des meilleures pâtes thermiques sur le marché français 

Pour lutter contre les températures élevées de vos ordinateurs, en réguler le mécanisme de surchauffe, et enclencher un système de refroidissement… la pâte thermique est définitivement un allié de premier choix. Afin de vous accompagner dans la sélection du type de matériau, et modèle, parfaitement en adéquation avec votre utilisation, nous avons sélectionné pour vous les pâtes thermiques les plus plébiscitées actuellement sur le marché. Faites votre choix : 

Pâte thermique spéciale débutant : non conductrice, facile d’application

Pâte thermique tous publics, composée de micro-particules de carbone, pour une très haute conductivité thermique. Non conductrice, ni corrosive : aucun risque de court-circuit, et protection optimale de votre matériel. Application sans risque avec la seringue, et spatule. Efficacité longue durée pour cette pâte thermique version 2019 de la marque Arctic : la préférée des novices !

Pâte thermique polyvalente : populaire, et multi-fonctions

Célèbre parmi les pâtes thermiques de par sa haute qualité de conduction thermique. Très facile à appliquer, et à nettoyer. Matériau non conducteur d’électricité, et non corrosif : aucun risque de court circuit, et sans danger avec tout type de ventirad. Qualité et stabilité long terme excellente. Plus de 150 distinctions et prix de professionnels du métier : une valeur sûre !

Pâte thermique tout-terrain : performante à toutes températures

Une pâte thermique de qualité, adaptée à tous usages, et températures des composants de votre matériel informatique. Pâte en silicone, non conductrice, qui s’adapte tout autant à un usage débutant, amateur ou professionnel. Application simple à l’aide la spatule fournie, et excellente dissipation de la chaleur garantie pour cette pâte thermique Thermal Grizzly. Pour tous publics et équipements !

Pâte thermique option économique : 4g de pâte de qualité à seulement 5€

Ancienne version classique de la marque Arctic. Mêmes caractéristiques que la première pâte thermique de notre sélection, en option plus économique. 4g de pâte thermique de qualité, facile à appliquer, adaptée pour tous publics, et à seulement 5 € ? A ce prix-là, il serait vraiment dommage de s’en priver ! 

Guide d’achat : Tout ce que vous devez savoir sur la pâte thermique

La pâte thermique ? Un indispensable ! Son rôle est capital pour maintenir efficacement le système de refroidissement de votre ordinateur. Et qui dit « excellent système de refroidissement », dit aussi « durée de vie optimale de votre équipement ». Bref, la pâte thermique est une substance phare, garante de la pérennité de votre matériel informatique. Aussi, prêtez une attention particulière au choix d’un modèle adéquat à votre usage, pour en tirer un maximum de bénéfices. Afin de vous accompagner dans cette sélection, nous avons répondu aux questions les plus fréquemment posées par les utilisateurs à ce sujet. Immersion dans l’univers de la pâte thermique :

Suite à un usage prolongé, certains composants de votre ordinateur, principalement le processeur, peuvent entrer en surchauffe.
(Source : Sergey Eremin: 121814693/ 123rf.com)

La pâte thermique : c’est quoi exactement ?

Un ordinateur, par essence, génère plus ou moins de chaleur, durant son état de marche. Certains usages quotidiens de l’informatique – tels que le graphisme ou le montage vidéo à titre professionel, ou encore les jeux vidéos – exigent des performances accrues. Cette activité à haut débit et intensité, en terme de rapidité et de mode d’exécution, implique que des composants, tel que le processeur, soient sur-sollicités, et finissent par surchauffer, à force d’utilisation. 

C’est pourquoi le système de refroidissement n’est pas une simple option, mais une véritable obligation, pour ne pas affecter la performance globale de votre équipement. Pourquoi ? Tout simplement, car sans système de refroidissement, certains composants pourraient brûler. D’où l’absolue nécessité d’une pâte thermique de qualité, afin de combattre les températures les plus élevées, générées par l’usage intense de nos ordinateurs.

Un ordinateur en état de marche génère une chaleur continue.

Le rôle de la pâte thermique ? Il s’agit d’une substance appliquée au-dessus du processeur, ou de la carte graphique, afin de réaliser un « joint thermique » entre chaque surface. Sa fonction première est de maintenir une parfaite adhérence, et un contact optimal entre chaque pièces. Ainsi, elle permet de prévenir toute présence d’air – nuisible à la conduction – entre composants et système de refroidissement. Les fonctions de transfert opérées par le dissipateur thermique et le ventilateur sont optimisées grâce à la présence de pâte thermique.

Quels sont les différents types de pâte thermique sur le marché ?

Qualité de la pâte thermique et du système de refroidissement sont étroitement liés. Or, la caractéristique majeure qui distingue chaque pâte réside dans sa composition. En effet, les pâtes thermiques métalliques sont certainement les plus répandues, et approuvées par les professionnels du métier, mais possèdent également certaines restrictions. Le descriptif suivant répertorie pour vous les différents matériaux de pâte thermique, ainsi que leurs principales spécificités.

  • Métallique : Pâte thermique composée de particules métalliques, telles que l’aluminium, le cuivre ou l’argent, entre autres. Son avantage principal ? Une conductivité thermique élevée. Attention cependant, car le métal est également conducteur d’électricité, ce qui peut nuire à la sécurité de vos équipements, en fonction de l’usage escompté. 
  • Céramique : Généralement l’option la plus économique, dont le composant principal est la poudre céramique. Elle est néanmoins réputée moins efficace que la pâte thermique métallique. Même si, à l’inverse, elle offre l’avantage de ne pas être conductrice d’électricité.
  • Silicone : Excellent conducteur de chaleur. Cependant, en tant que matériau, le silicone est reconnu peu durable : soit, une pâte thermique à remplacer régulièrement, pour une efficacité optimale.
  • Silicium : Bien que le silicium possède une certaine fonction de conduction thermique, ce matériau demeure moins efficace et plébiscité que les précédents. Pour un usage simple, et domestique.
  • Au métal liquide : Principalement composée d’oxyde de métal et d’étain. Réputée pour son extrême efficacité, sept fois supérieure aux pâtes thermiques classiques. Application complexe, à réserver aux experts !
Fonction principale Notre recommandation
Une pâte à haute conductivité thermique Pâte thermique métallique
Une pâte qui ne conduit pas de courants électriques Pâte thermique à base de silicone
Une pâte thermique économique Pâte thermique à base de céramique

Quel est le rôle majeur joué par la pâte thermique dans un ordinateur ?

Vous l’aurez compris : la pâte thermique est essentielle, et la plus fidèle alliée de la longévité de votre ordinateur. Son rôle premier, et fondamental pour la pérennité de votre équipement, est de garantir le bon fonctionnement du système de refroidissement. En effet, dans le cas où la conductivité thermique ne serait pas optimale à 100% en direction du ventilateur, alors des composants comme le processeur ou la carte graphique, pourraient déclencher un état de surchauffe.

Le principe est simple : toute présence d’air est à proscrire entre chaque composant. De temps à autre, des poches d’air se forment entre les surfaces des différentes pièces, et empêchent de parfaitement conduire la chaleur de votre ordinateur, vers le ventilateur. La pâte contribue à la conduction thermique, en favorisant la transmission de la chaleur en direction du dissipateur, afin d’éviter tout dommage collatéral causé par la surchauffe de votre matériel informatique. 

A quelle fréquence est-il conseillé de remplacer sa pâte thermique ?

Au même titre que les autres composants informatiques, la pâte thermique subit des traces d’usure, et de détérioration, à moyen ou long terme. En effet, au fil du temps, la substance a tendance à s’évaporer, et se solidifier. Auquel cas, la pâte perd alors de son efficacité, et ne peut remplir correctement ses fonctions de conduction thermique. Votre équipement informatique redevient alors la proie de la surchauffe, avec toutes les conséquences néfastes que cela implique.

Renouvelez votre pâte thermique régulièrement, en cas de symptômes de surchauffe.

 A quelle fréquence ? Aucune préconisation stricte : variable en fonction de chaque gamme de pâte thermique. L’intensité d’usage de votre équipement entre aussi en jeu : une utilisation occasionnelle, ou prolongée, sera plus ou moins source de chaleur. Le moyen le plus simple d’évaluer le niveau d’usure de votre pâte thermique, est de contrôler de temps en temps la température de votre matériel informatique.

En effet, si la température de votre ordinateur est soudainement plus élevée, il est fort probable que votre pâte thermique soit obsolète… et prête à être remplacée ! Certains spécialistes préconisent de changer sa pâte thermique tous les ans, d’autres tous les 3 à 5 ans, voire même tous les 8 ans pour certains fabricants. Aucune véritable règle en la matière : la pâte thermique est une substance peu coûteuse, qui mérite d’être remplacée avec régularité, afin de ne pas risquer d’endommager son équipement informatique, bien plus onéreux à l’origine !

La fréquence et l’intensité d’usage ont une incidence sur l’usure de la pâte thermique. Le composant principal tend à s’évaporer, et la pâte se solidifie progressivement, ce qui impact sa performance.
(Source : Patrik Slezak: 72524421/ 123rf.com)

Comment appliquer de la pâte thermique ?

L’application d’une pâte thermique n’est pas une tâche des plus compliquées. Cependant, pour un geste précis et maîtrisé, il est conseillé de consulter votre notice, ou un tutoriel, avant de vous lancer. Bien que le mode d’application puisse varier entre chaque utilisateur et matériel informatique : voici, à suivre, nos recommandations pour une pose de pâte thermique simple et sécurisée. 

  • Procéder à l’ouverture de votre ordinateur.
  • Retirer avec délicatesse radiateur et processeur.
  • Nettoyer avec précaution les surfaces des 2 composants à sceller, à l’aide d’un coton imbibé d’alcool, pour retirer toute trace de la pâte précédente.
  • Attendre que chaque surface soit sèche, avant toute application.
  • Début de la phase de pose : Attention, à appliquer avec parcimonie !
  • Placer une petite noisette de pâte thermique au centre de votre processeur, ou carte graphique, etc. 
  • Au choix : étaler à l’aide d’une spatule, ou placer immédiatement l’autre composant, et laisser la couche de pâte s’étaler entre les deux par elle-même. En cas de mauvaise homogénéité ou dépassement, lisser avec une spatule.
  • Remonter l’ensemble des pièces de l’équipement.
  • Vérifier que tout fonctionne normalement, et contrôler la température de votre matériel informatique.

Critères d’achat

Maintenant que vous êtes expert en la matière, il est temps de transformer votre préférence, en achat avisé d’une pâte thermique en adéquation avec votre utilisation. N’hésitez pas à revenir vers notre sélection, afin de déterminer le modèle de pâte adapté à votre équipement informatique, et profil d’utilisateur. Décryptez chaque pâte thermique selon des critères de sélection précis, tels que : 

Matériaux

Comme vu précédemment, différents types de matériaux de fabrication co-existent sur le marché des pâtes thermiques. Le matériau choisi aura une influence capitale sur les caractéristiques de la pâte thermique : à savoir la qualité de la conductivité, l’efficacité de la substance, sa longévité, ainsi que le budget. 

A chaque pâte ses points forts : la métallique présente un degré de conductivité thermique plus élevé, la pâte thermique à base de silicone a l’avantage de ne pas être conductrice d’électricité, et la pâte en céramique est l’option la plus économique. En fonction de vos priorités : choisissez la pâte thermique adaptée. 

Différents modèles de pâtes thermiques co-existent sur le marché, et se distinguent par le matériau principal de leur composition.
(Source : Georgiy Shipin: 31601498/ 123rf.com)

Durée de vie

A propos du renouvellement de sa pâte thermique, aucune règle ne s’impose. Tous les ans, ou encore tous les 3, 5, ou 8 ans : à chacun sa fréquence d’usage ! Une pâte thermique a pour fonction principale d’éviter la surchauffe, grâce à l’optimisation de la fonction de conduction thermique. Donc si votre matériel informatique se remet à chauffer plus qu’à son habitude : il est probablement temps de la changer ! Des paramètres tels que l’intensité d’usage, la qualité ou encore le matériau d’origine, auront un impact sur la durée de vie de votre pâte.

Conductivité

La pâte thermique a pour rôle de contribuer à un transfert de chaleur optimal en provenance du processeur, ou de la carte graphique, vers le dissipateur thermique. Aussi, plus votre pâte thermique sera conductrice, plus votre matériel informatique sera protégé contre les conséquences de la surchauffe. Les pâtes thermiques à base de cuivre font partie des plus réputées pour leur conductivité. Les pâtes d’aluminium sont également très plébiscitées, bien que légèrement moins conductrices, dans la catégorie des pâtes thermiques métalliques.

Bill GatesPionnier dans le domaine de la micro-informatique, Fondateur de Microsoft Windows

« Un ordinateur en sécurité est un ordinateur éteint. Et encore… »

La haute qualité de transmission de la chaleur a fait la réputation des pâtes thermiques liquides. La difficulté principale réside dans le mode d’application, qui peut détériorer les composants, en cas de geste non maîtrisé. La préférée des professionnels du métier : pour experts uniquement.

En Résumé

Les ordinateurs ont aujourd’hui pris une place prépondérante dans nos vies. Indispensables à la fois à titre personnel, professionnel, ou social… ils font partie intégrante de nos foyers. Pour conserver son matériel informatique en parfait état de fonctionnement, utiliser une pâte thermique est un geste essentiel. D’autant plus que notre usage professionnel intense exige une performance élevée de nos ordinateurs, d’où la nécessité d’une conductivité optimale.

Choisissez une pâte thermique adaptée à votre fréquence et intensité d’utilisation de l’outil informatique, afin de vous prémunir contre la surchauffe. La sélection d’une pâte thermique est finalement à évaluer au cas par cas… pour un usage optimal, aussi unique que son usager !

Ce guide vous a plu ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, et à partager l’article sur les réseaux sociaux !

(Source de l’image principale : Cuchina: 56581288/ 123rf.com)

Pourquoi tu peux me faire confiance?

Les articles de nos rédacteurs sur REVIEWBOX.fr ont vocation à vous faciliter la vie ! Vous y trouverez les réponses à toutes vos questions sur une multitude d’objets quotidiens ainsi que notre sélection des meilleurs options actuellement disponibles en France.