Lorsque vous devez faire un trou dans le mur, vous vous demandez certainement : comment font les professionnels pour ne pas percer un tuyau ou un câble ? La réponse est plus simple que vous ne le pensez. Ce n’est pas parce qu’ils savent où passent tous les câbles de votre maison, c’est parce qu’ils utilisent des détecteurs de matériaux pour s’assurer de là où ils percent.

Les détecteurs de matériaux, aussi appelés scanners muraux, détecteurs de tuyaux ou détecteurs de câbles, sont des équipements très précis qui permettent de réaliser n’importe quel réaménagement en toute sécurité. Dans le guide suivant, nous avons sélectionné les meilleurs modèles et nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur cet outil.

En Bref

  • Les détecteurs de matériaux sont des équipements de très haute précision. Vous devez les calibrer et respecter certains conseils d’entretien si vous voulez les utiliser pendant une longue période.
  • Tous les détecteurs de matériaux ne sont pas capables de détecter n’importe quel matériau. Jetez un coup d’œil aux recommandations du fabricant avant d’acheter. Si vous recherchez du plastique, vous devez vous assurer que l’appareil va le détecter, sinon vous perdrez de l’argent.
  • Les scanners muraux modernes sont très simples d’utilisation. Ils incorporent tous des écrans LCD qui vous affichent en détail les résultats. Certains indiquent même la direction dans laquelle vous devez vous déplacer pour trouver le matériau.

Classement : Les meilleurs détecteurs de matériaux disponibles sur le marché français

Quelque chose d’aussi simple que l’accrochage d’un cadre photo peut se compliquer si vous percez un tuyau ou un câble. Si vous voulez travailler en toute sécurité, la meilleure chose à faire est d’utiliser un détecteur de matériaux, de cette façon vous pouvez voir où ces éléments passent et travailler en toute tranquillité. Pour vous aider dans votre choix, nous avons sélectionné les meilleurs modèles du marché.

Position nº1 : Détecteur de construction 4 en 1, Tacklife DMS05

Le détecteur de matériaux 4 en 1 TACKLIFE DMS05 vous permettra de détecter le bois, le métal et les câbles électriques. Il offre une profondeur de balayage jusqu’à 3,8 centimètres (cm) pour le bois, jusqu’à 12 cm pour les métaux ferreux, et jusqu’à 8 cm pour les métaux non ferreux (comme les tuyaux en cuivre).

Les trois petites lumières de couleurs vous permettent de connaître la distance approximative entre le détecteur et la cible. Le pourcentage d’intensité du signal à l’écran vous donne une indication de détection plus détaillée permettant de distinguer la profondeur des cibles. Le détecteur retentit lorsqu’il est très proche de la cible. L’écran est rétroéclairé pour travailler dans des endroits sombres.

Position nº2 : Détecteur de mur LCD Meterk

Le détecteur de mur LCD Meterk offre la meilleure portabilité de ce type d’équipement. Avec un corps léger et résistant en plastique et un design ergonomique qui s’adapte facilement à la main, il est protégé par des caoutchoucs antidérapants et isolants. Il se calibre automatiquement et s’ajuste pour une plus grande précision.

Ce modèle dispose d’une fonction de recherche intelligente qui indique l’emplacement du matériau. Il émet un bip sonore qui rappelle la position de l’objet. Avec son rétroéclairage, l’écran LCD affiche beaucoup de chiffres et le niveau des piles. Détection des clous métalliques jusqu’à 3,8 cm, des tuyaux jusqu’à 7,6 cm et des câbles jusqu’à 5,1 cm.

Position nº3 : Bosch Professionnel, détecteur numérique GMS 120

Le détecteur Bosch Professionnel GMS 120 est un appareil de la plus haute qualité. Parmi la gamme d’outils professionnels de la marque, il offre certaines des meilleures caractéristiques du marché. Grâce au calibrage automatique, il offre une fiabilité maximale dans la détection de matériaux dans les murs, les plafonds et les sols.

Détection maximale des métaux ferreux jusqu’à 12 cm, 8 cm pour les métaux non ferreux, 5cm pour les câbles électriques, et 3,8 cm pour le bois. Pour de meilleurs résultats, il existe trois modes : mode plaquiste, mode métal et mode câbles électriques sous tension.

Position nº4 : Bosch Détecteur Truvo

Le détecteur Truvo de Bosch est très facile d’utilisation, il permet de percer en toute sécurité en localisant dans les murs les métaux ferreux et non ferreux et les câbles électriques sous tension. Le détecteur mural signale au moyen d’une LED tricolore et de tonalités d’avertissement les endroits où il est possible de percer et les endroits où il vaut mieux éviter de le faire.

Son utilisation est intuitive avec un bouton unique. Il est compact, fait de plastique robuste et ergonomique. Très facile à utiliser, il est une aide précieuse pour les travaux de bricolage courants. Allumer, détecter, percer !

Position nº5 : Preciva scanner mural 3 en 1

Le détecteur de matériaux Preciva est l’un des plus précis du marché. Il localise rapidement les clous, les tubes, les barres de renfort et autres objets métalliques. Ce modèle offre une détection maximale de 7,6 cm pour les métaux et les câbles électriques, et de 3,8 cm pour les boulons et le bois. Il dispose d’un calibrage automatique pour basculer du métal au bois.

L’écran LCD rétroéclairé permet une lecture facile et confortable, avec des signaux intelligents qui vous indiquent clairement l’emplacement de la cible. Il est muni d’un avertisseur sonore qui indique la position et la garde en mémoire. Le design est ergonomique, avec des caoutchoucs antidérapants qui s’adaptent à la main.

Guide d’achat : Tout ce que vous avez besoin de savoir sur les détecteurs de matériaux

Rien inquiète plus les ouvriers de construction, les décorateurs et les bricoleurs que de perforer un tuyau ou un câble pendant le perçage. Pour éviter ces accidents, le mieux est d’avoir un détecteur de matériaux. Voici tout ce que vous devez savoir sur eux.

Il est important de noter que les scanners muraux peuvent indiquer des objets inexistants s’ils sont utilisés sur des surfaces métalliques et des zones humides.
(Source : zlikovec: 34728622/ 123rf.com)

Qu’est ce qu’un détecteur de matériaux ?

Les détecteurs de matériaux sont des systèmes complexes de mesure et de détection. Ils fonctionnent à l’aide de la technologie ultrasonique, qui émet un signal à travers un mur, un plafond ou un plancher, et détecte les objets de l’autre côté. Ce système est utilisé pour la détection de poutres métalliques et en bois, de clous, de tuyaux ou de câbles électriques.

Ces détecteurs sont apparus aux Etats-Unis il y a une quarantaine d’années. Au fil du temps, leur rendement s’est amélioré. Aujourd’hui, nous pouvons trouver des détecteurs qui fonctionnent électroniquement et à l’aide d’un radar.

Quels sont les composants d’un détecteur de matériaux ?

Bien qu’il s’agisse de systèmes de mesure sophistiqués, les détecteurs de matériaux sont assez simples dans leur composition. Ils sont équipés d’un écran LCD rétroéclairé affichant les résultats, d’un boîtier en plastique avec système de protection antidérapant en caoutchouc et de capteurs situés au niveau de la partie supérieure ou centrale.

Ces capteurs sont multiples et dépendent des matériaux que votre appareil est capable de détecter. Dans un scanner mural, vous trouverez des capteurs pour :

  • Câbles électriques (qu’ils soient sous tension ou non).
  • Câbles électriques triphasés (par exemple, ceux des cuisinières électriques).
  • Câbles basse tension (sonnettes et câbles téléphoniques).
  • Tubes, barres et poutres de tous types, en métaux ferreux et non ferreux (acier, aluminium ou cuivre).
  • Acier renforcé.
  • Poutres en bois.
  • Espaces creux.
  • Tubes et tuyaux en plastique.

Comment fonctionne un détecteur de matériaux ?

La manière dont chaque matériau est détecté dépend de la nature de celui-ci. Comme nous l’avons déjà mentionné, les détecteurs de matériaux utilisent différents types de capteurs basés sur des technologies électroniques ou radar.  On croit souvent à tort que ces systèmes fonctionnent avec un seul capteur.

Voyons maintenant comment fonctionnent les différents types de capteurs d’un scanner mural.

Type de capteur Fonctionnement
Détection de poutres métalliques et en bois Détection effectuée par des capteurs capacitifs. Détecteur génère un champ électrique qui pénètre jusqu’à 4 cm. Les poutres ont plus d’influence que les interstices
Détection de cables sous tension Détection se fait au moyen de capteurs de 50/60 Hertz (Hz). Capteurs servent de récepteurs et détectent le signal de profondeur de 5 cm. Capables de détecter des câbles avec des tensions de 110 à 230 Volts (V). Ne détectent pas les câbles neutres, les prises de terre ou les câbles téléphoniques.
Détection des métaux ferreux et non ferreux Détection effectuée par un capteur inductif. Repère et différencie les métaux non ferreux et ferreux. Jusqu’à 15 cm de profondeur. Les deux types de métaux sont déterminés par analyse fréquentielle.
Capteurs radar Utilisés dans les modèles les plus sophistiqués. Détectent tous les précédents éléments, mais à une meilleure profondeur. Capteur radar indique la profondeur à laquelle les matériaux sont trouvés.

Dans quels cas utiliser des détecteurs de matériaux ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, on utilise les détecteurs dans le domaine de la construction et du bricolage. Il s’agit, pour le dire simplement, d’une sorte de détecteurs de métaux pour murs. Voici les surfaces qui permettent la détection de matériaux:

  • Maçonnerie : Détecte la brique, le béton cellulaire, la pierre ponce et le calcaire.
  • Béton : armé et non armé.
  • Cloisons : de construction légère (placoplatre)
  • Surfaces : Surfaces plâtrées, carrelages, papiers peints, parquets et moquettes.
  • Bois.
  • Tôles d’acier laminées (cloison sèche).

Quelles sont les limites des détecteurs de matériaux ?

Tout d’abord, il est important de noter que les scanners muraux peuvent indiquer des objets inexistants s’ils sont utilisés sur des surfaces métalliques et des zones humides (par exemple un plancher en béton qui n’est pas encore sec). Les détecteurs ont également tendance à indiquer de fausses détections si on les utilise sur des murs dégradés (avec beaucoup de trous par exemple).

Les détecteurs de matériaux, aussi appelés scanners de mur, détecteurs de tuyaux ou détecteurs de câbles.
(Source: ronstik: 59219682/ 123rf.com)

Gardez également à l’esprit qu’il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent affecter le résultat des mesures et conduire à des lectures erronées. Ces cas se produisent généralement dans des circonstances défavorables telles que :

  • Cloisons formées de plusieurs couches de matériaux.
  • Tuyaux en plastique vides et poutres en bois situés dans des cavités et des cloisons légères.
  • Objets inclinés sur le mur.
  • Les appareils à proximité émettant des champs magnétiques ou électromagnétiques forts, tels que les stations de téléphone portable ou les générateurs.

Comment utiliser un détecteur de matériaux ?

Tout d’abord, vous devez déplacer lentement l’appareil en ligne droite le long de la surface, sur une surface minimale d’environ 10 cm et une surface optimale d’environ 40 cm.  L’appareil doit toujours rester en contact avec la surface. Une précision : ces appareils détectent des objets si le matériau est différent de celui de la surface.

Voici comment utiliser le détecteur de matériaux, étape par étape :

  1. Veuillez noter qu’en raison du fonctionnement de l’appareil lui-même, on détecte plus facilement les bords supérieurs des objets dans le sens de la largeur. Par conséquent, explorez la surface à détecter dans les deux directions perpendiculaires l’une à l’autre.
  2. Ajustez l’appareil au mode dont vous avez besoin (métal, câble, bois) et placez-le sur le mur. Vous verrez une lumière s’allumer, indiquant qu’il fonctionne, mais qu’il n’a rien trouvé.
  3. Déplacez le détecteur de matériaux le long du mur ou à l’endroit où vous pensez qu’il pourrait y avoir un câble ou un tuyau. En s’approchant, une lumière s’allume ou émet un signal sonore. L’écran affiche la distance approximative et la direction dans laquelle vous devez chercher.
  4. Si vous recherchez un câblage, n’oubliez pas que le détecteur ne fonctionne qu’avec ceux qui sont sous tension.
  5. Si vous avez besoin de marquer l’emplacement de la conduction électrique ou de la conduite d’eau, insérez un crayon dans le trou. Tous les détecteurs de matériaux ont un trou dans la partie supérieure, bougez le crayon en suivant le matériau.
  6. Une fois que vous avez terminé de travailler avec l’appareil, essuyez avec un chiffon sec la partie qui est restée en contact avec le mur et rangez-le.

Qu’en est-il des fausses détections ?

L’un des plus gros problèmes des détecteurs de matériaux est la fausse détection. La fausse détection, c’est la détection d’objets qui n’existent pas en raison de mauvaises conditions de détection ou, comme c’est souvent le cas, du fait qu’on utilise des appareils inappropriés pour trouver un matériel.

Lisez toujours les instructions et vérifiez que les capteurs de l’appareil soient compatibles avec le matériel que vous allez inspecter. Par exemple, si l’écran du détecteur affiche de nombreux objets, il est possible que le mur ait plusieurs interstices. Par conséquent, un scanner mural capable de localiser les briques creuses peut être d’une grande aide.

Critères d’achat

Grâce aux progrès technologiques, les détecteurs de matériaux se sont considérablement améliorés. Lors de l’achat d’un modèle, il est important de connaître vos besoins, afin que vous puissiez faire le bon choix. L’idée est de choisir un appareil qui vous soit utile. Pour ce faire, nous avons sélectionné une série de critères d’achat auxquels vous devez prêter attention :

  • Type de bâtiment
  • Type de technologie
  • Mode de calibrage
  • Indication du centre du matériau
  • Modes de détection
  • Profondeur de détection
  • Écran

Type de bâtiment

En France, les constructions sont en parpaing (pleins ou creux), en briques et en béton. Cependant, de nombreux pays et régions du monde ont changé cette méthode pour ce que l’on appelle la ” cloison sèche “, car elle présente un certain nombre d’avantages. Ce type de construction nécessite un appareil capable de trouver des trous, des clous et des poutres en bois.

Si vous voulez travailler en toute sécurité, la meilleure chose à faire est d’acquérir un détecteur de matériaux.
(Source : Andriy Popov: 41144260/ 123rf.com)

D’autre part, si vous travaillez avec des constructions en maçonnerie où les métaux et les câbles électriques sont principalement cachés, les scanners muraux traditionnels (et moins chers) sont un choix idéal. Notez que la plomberie d’aujourd’hui utilise du plastique, donc vous pourriez aussi en avoir besoin.

Type de technologie

Le type de bâtiment déterminera en grande partie la technologie de votre détecteur de matériaux et son coût. Un scanner capable de trouver le câble, le métal, le bois et le plastique sera beaucoup plus cher qu’une technologie ultrasonore traditionnelle qui ne fonctionne que pour le bois, le métal et les câbles électriques.

Les détecteurs modernes fonctionnent mieux sur les murs de cloison sèche, qu’ils soient épais ou doubles, grâce aux ondes ultrasonores qui sont capables de rebondir sur les zones voisines. L’électronique, par contre, fonctionne mieux avec des plaques de fibres-gypse plus minces. De plus, ils permettent de détecter tous les types de métaux ferreux et non ferreux.

Mode de calibrage

Pour la lecture des résultats du détecteur de matériaux, il est primordial d’effectuer un calibrage avant de mesurer. Grâce au calibrage, l’appareil mesure l’épaisseur de la paroi et de la surface à analyser, la densité du matériau et prend en compte des facteurs tels que l’humidité, la température et même l’accumulation d’électricité statique qui se forme lors du maintien du détecteur.

Le calibrage s’effectue manuellement, en suivant les étapes indiquées par le fabricant. Certains modèles offrent des systèmes de calibrage automatique, ce qui présente plusieurs avantages : vous pouvez les utiliser immédiatement et détecter des objets avec une plus grande précision en évitant les fausses détections.

Indication du centre du matériau

La plupart des scanners muraux sont dotés d’une fonction permettant de localiser les bords des poutres et d’autres objets. Cela signifie que l’utilisateur doit marquer au crayon les bords gauches et droits de l’objet à partir de ces marques. Il existe également des scanners dotés d’une technologie qui pointe directement vers le centre du matériau.

Ces modèles avec signalisation directe du centre de l’objet facilitent le travail et font gagner beaucoup de temps. Si par exemple, vous voulez localiser des poutres en bois afin de les percer, les perforations seront toujours à réaliser au centre de la même poutre. Ainsi, un détecteur de matériaux qui intègre cette fonction sera nécessaire et un meilleur choix.

Les modèles avec écrans rétroéclairés sont les meilleurs, car ils vous permettent de travailler même avec une mauvaise visibilité.
(Source : gajus: 26275345/ 123rf.com)

Modes de détection

Presque tous les scanners muraux sont équipés de différents modes de détection prédéfinis. En tant qu’utilisateur, vous n’avez qu’à choisir celui qui correspond à vos besoins. Les modèles les plus simples détectent les poutres, les métaux et les câbles électriques. Certains détectent également les métaux non ferreux.

Plus le prix des modèles augmente, plus les détecteurs intègrent de nouvelles caractéristiques. Les modes de détection sont disponibles sur les planchers radiants, les cloisons légères, le béton et la brique creuse. Certains modèles disposent d’un mode universel, réglé par défaut, qui convient à tous les types de maçonnerie et détecte les câbles, le métal, le bois et le plastique.

Profondeur de détection

Tous les détecteurs de matériaux révèlent l’emplacement des matériaux cachés derrière les surfaces, mais tous ne sont pas capables d’indiquer la profondeur à laquelle ces objets encastrés se trouvent. Certains modèles, les plus avancés du marché, indiquent également la profondeur maximale à laquelle vous pouvez percer en toute sécurité.

Les fabricants indiquent la profondeur maximale (par exemple 15 cm). Vous devez comprendre que cette profondeur indicative dépendra du matériau et n’est pas la même pour tous.

Les matériaux qu’on détecte à une faible profondeur, jusqu’à 4 cm sont les poutres en bois. Ceux qu’on détecte à une plus grande profondeur, supérieure à 15 cm, sont normalement, les métaux, et en particulier les métaux ferreux.

Écran

L’arrivée des scanners muraux équipés d’un écran a permis une grande avancée dans la détection de matériaux et dans l’identification du type et de l’épaisseur du matériel détecté. Pour les meilleurs modèles, cela a permis une avancée dans l’indication de la profondeur à laquelle se trouve le matériel encastré ou de la profondeur maximale de perçage. La plupart offre une interface facile et agréable pour l’utilisateur.

Les modèles avec écrans rétroéclairés sont les meilleurs, car ils vous permettent de travailler même avec une mauvaise visibilité. Un autre point important est le signal sonore qui indique l’emplacement du matériel et facilite beaucoup le travail en indiquant la direction dans laquelle se trouve le matériau caché.

En Résumé

Un détecteur de matériaux est un bon investissement en terme de sécurité. Localiser où tous les éléments sont cachés derrière une surface vous permet de marquer en toute tranquillité et d’effectuer toutes sortes de trous, de coupes et de travaux de réparation et de bricolage sans vous soucier de percer un tuyau ou un câble sous tension.

N’oubliez pas qu’avant de choisir un scanner mural, vous devez savoir clairement ce que vous recherchez. Métaux, bois, câbles électriques, plastique et même trous. Vous devez également anticiper, si besoin, si l’appareil doit détecter autre chose, comme la profondeur à laquelle le matériau se trouve ou la profondeur maximale de perçage.

Si vous avez aimé l’article, laissez un commentaire et n’hésitez pas à comparer avec vos amis et votre famille pour trouver le meilleur détecteur de matériaux du marché qui correspondra le mieux à vos besoins.

(Source de l’image principale : Sergiy Tryapitsyn: 18289848/ 123rf.com)

Pourquoi tu peux me faire confiance?

REVIEWBOX
REVIEWBOX
Les articles de nos rédacteurs sur REVIEWBOX.fr ont vocation à vous faciliter la vie ! Vous y trouverez les réponses à toutes vos questions sur une multitude d’objets quotidiens ainsi que notre sélection des meilleurs options actuellement disponibles en France.